Retour

La douleur

La douleur

La douleur est un signal d’alarme qui protège l'organisme. Elle alerte en cas de maladie, elle permet d'éviter des lésions qui pourraient survenir en cas d’agression extérieure. La douleur est utile lorsqu'elle remplit cette fonction qui permet de signaler un danger potentiel.

Cependant, parfois la douleur

- Persiste au-delà du temps qui est considéré habituel pour la cause initiale 

- Répond insuffisamment au traitement

- Persiste au delà de 3 mois

Dans certains cas, la douleur n’est pas présente en permanence, elle est récurrente, elle revient régulièrement après des périodes plus ou moins longs sans symptômes. 

Mais surtout

Elle entraine une détérioration significative et progressive des capacités fonctionnelles et relationnelles du patient. 

Dans ces cas il s’agit d’une douleur chronique. Elle peut survenir après un accident, une opération, certaines maladies. 

Quelque soit la cause, la douleur chronique est une douleur qui se prolonge dans le temps. Elle peut persister après la guérison d'une lésion ou d'une maladie. Elle n'a alors plus d'utilité. Une partie du corps signale au cerveau qu'il y a une douleur alors qu'il n'y a plus de lésion. 

On peut comparer la douleur chronique à une sonnette d’alarme que l'on n'arrive pas à éteindre.

Un patient atteint de douleur chronique peut se trouver contraint de ralentir, voire d'arrêter certaines activités de son quotidien. Arrêt de travail, isolement social, vie de famille altérée, arrêt des activités de loisir... Malgré les différents traitements mis en place, le patient sent sa vie bloquée et ne parvient pas à trouver une issue favorable et durable.

Causes de douleur chronique

- Douleurs liées au cancer ou aux traitements utilisés contre la maladie (chimio ou radiothérapie, interventions chirurgicales, examens invasifs..)

- Les douleurs articulaires, inflammatoires ou non

L’arthrose est la pathologie articulaire chronique la plus répandue. Pendant la première année elle peut évoluer par crises de douleur aiguë pour se transformer en une forme chronique avec le temps.

- Douleurs inflammatoires chroniques (Polyarthrite rhumatoïde et autres maladies articulaires)

- La dorsalgie (mal de dos) n’est pas une maladie mais le symptôme de nombreuses pathologies parfois intriquées (arthrose, ostéoporose, hernies discales, contractures musculaires, anomalies ou déformations squelettiques…)

- Les syndromes douloureux diffus (fibromyalgie)

- Les douleurs vasculaires

- Migraines

Des douleurs à l'origine aiguës peuvent devenir chroniques

Des douleurs postopératoires persistant après le temps nécessaire à la guérison (algodystrophie)

Des douleurs post traumatiques

Prenez contact