Retour

Thérapies d'hypnose brèves

Thérapies d'hypnose brèves

L’hypnose médicale vous aide dans votre cheminement vers la guérison

L’hypnose permet à chaque personne d’avoir accès à des ressources personnelles qui ne lui sont pas spontanément accessibles.

L’hypnose est rentrée dans la médecine française moderne de la main de brillants médecins du XIXème siècle qui en ont fait un outil facilitateur du soin.

Nous devons l’hypnose moderne à Milton Erickson.

La connaissance des techniques d’hypnose ne constituent pas une base suffisante pour la pratique thérapeutique. Ce qui caractérise l’hypnose médicale est la relation thérapeutique entre le patient et son thérapeute, relation basée dans la confiance, la reconnaissance mutuelle d’un cadre de soin et le respect d’un code éthique et déontologique qui engage le praticien

Code éthique de la Conféderation Francophone d'Hypnose et Thérapies Brèves    

 

INDICATIONS DE L'HYPNOSE

- TRAITEMENT DE LA DOULEUR

- Apprentissage de l'autohypnose

- Sevrage tabagique

- Troubles alimentaires 

- Troubles du sommeil : insomnies, cauchemars, sommeil peu réparateur

- Phobies de toutes sortes

- Traumatismes et syndrome post-traumatique : accidents, décès, séparations

- Anxiété

- Depression

- Stress 

- Crises de panique

- Mal-être

- Gestion du deuil et deuil pathologique

- Troubles obsessionnels et du comportement

- Préparation à la chirurgie

- Préparation à l'accouchement

- Hypno-analgésie

- Hypno-anesthésie

- Post-opératoire, traitement de la douleur et accompagnement de la ré-éducation

- Douleur aigue et  chronique, préparation à des examens et traitements médicaux pénibles

- Accompagnement dans le cadre de maladies graves

- Troubles sexuels

- Toxicomanie, alcoolisme et autres addictions

- Différents maladies de la peau, digestives, respiratoires, allergies, 

- Reprise de confiance en soi

- Préparation aux examens, aux performances sportives, prises de décisions importantes

- Entrainement à la concentration

- Harcèlement moral

 

 

 

La transe hypnotique.

La transe hypnotique est un phénomène naturel qui apparait lorsque l’attention est focalisée sur une activité absorbante ou automatique comme la conduite d’une voiture, une lecture, un  film, un apprentissage ou tout ce qui demande une extrême concentration. Toutes les activités qui focalisent l’attention de sorte que l’esprit conscient s’extrait complètement du monde extérieur.

Lorsque cette modification de l'état de conscience est provoquée par une autre personne (l’hypnothérapeute) nous parlons d’hypnose.

Sous hypnose, le fonctionnement du cerveau est différent de celui de l’état de veille ou de sommeil. Milton Erickson a ouvert la voie de l’hypnose moderne en utilisant ce mode de fonctionnement particulier pour permettre au patient d’accéder à ses ressources internes, lui ouvrant de nouvelles possibilités qui amèneront à des changements vers la guérison.

 

Très courte histoire de l’hypnose

La transe hypnotique est utilisée depuis des siècles par toutes les civilisations dans des rituels religieux ou dans le soin.

En France l'hypnose a commencé à être utilisée en médecine au XVIII siècle par Franz-Anton Mesmer, médecin viennois installé à Paris en 1778. (Ne pas le confondre avec Messmer, l'hypnotiseur des stars de la télé du XXI siècle).  L'utilisation de l’hypnose dans le traitement médical est poursuivie par le Marquis de Puységur, disciple de Mesmer.

Au XIX siècle à Paris, l'hypnose est utilisée à l’école de la Salpêtrière dirigée par le neurologue Jean Martin Charcot et ses disciples et collaborateurs parmi lesquels figurent entre autres Babinski, Paul Richer, Alfred Binet, Charles Ferré, Pierre Janet, Gilles de la Tourette... des neurologues qui ont influencé définitivement avec leurs travaux la neurologie clinique française et   mondiale. Sigmund Freud, après un passage de plusieurs mois à la Salpêtrière a utilisé l'hypnose pendant une décennie, avant de se concentrer sur la psychanalyse.

L’hypnose moderne est mise au point au XXème siècle par le psychiatre américain Milton Erickson

Avec Erickson le patient devient acteur de sa guérison. Ce n’est pas au thérapeute de fournir une solution à son patient mais au patient de mettre à profit l’état hypnotique pour accéder à ses ressources personnelles internes.

C’est l’accès et l’utilisation de ces ressources qui permettent au patient d'avancer vers sa guérison.

« Nous avons tous des potentialités dont nous ne sommes pas conscients » (M. Erickson)

Prenez contact